AdONF ensemble des percussionnistes de l'Orchestre National de France

Fondé dans les années 2000 par Didier Benetti, Emmanuel Curt, François Desforges, Florent Jodelet et Gilles Rancitelli, tous percussionnistes de l’Orchestre de National de France, AdONF est un ensemble à géométrie variable réunissant autour de projets de musique de chambre des musiciens amis ou partenaires privilégiés, désireux de partager une complicité musicale au plus haut niveau. Interprétant Steve Reich, Edgar Varèse, Tan Dun, Frank Zappa, Alfred Schnittke, Toru Takemitsu ou Maurice Ohana, le collectif s’est produit depuis sa création sur de nombreuses scènes françaises - Théâtre des Champs-Élysées, Opéra-Comique, Maison de Radio France, festivals de La Roque d’Anthéron et de Radio France Montpellier... Il a également pris place dans des programmations plus classiques, donnant une lecture vive et engagée de partitions fameuses mais peu jouées au concert, telles Le Nez de Dmitri Chostakovitch, le Ballet mécanique de George Antheil, mais aussi Carmina Burana de Carl Orff et Noces de Stravinsky. AdONF a partagé la scène avec de nombreux artistes parmi lesquels Katia et Marielle Labèque, Bertrand Chamayou, Jean-Frédéric Neuburger, Thomas Adès, Thierry Escaich, Jérôme Pernoo, Magali Mosnier ou encore Sébastien Vichard. Il a également invité la chanteuse pop brésilienne Lica Cecato à l’occasion d’un projet autour de l'œuvre de Villa-Lobos. Ouvrant en 2015 le concert de Paris sous la tour Eiffel, il a été l'année suivante l'invité privilégié des Victoires de la Musique à Toulouse, où a été créée la pièce “Rock and Drum” de Didier Benetti - pièce programmée à la Folle Journée 2017. L’ensemble participe par ailleurs à des activités pédagogiques - concerts, stages et ateliers -, ainsi qu'à des “performances” plus inattendues comme des défilés de mode. AdONF a enregistré un album, “Transphères”, paru en 2014 aux Éditions Radio France.

Emmanuel Curt direction

La percussion est une détonation, une révolution sonore, et les percussionnistes, des aventuriers... La preuve avec Emmanuel Curt, Premier Prix de percussions et de musique de chambre au CNSMD de Paris, successivement membre de l’Orchestre des Concerts Lamoureux et de l’Ensemble Orchestral de Paris, puis super-soliste de l’Orchestre National de France, qui pour autant ne se contente pas de cette voie royale. Son contentement, justement, c’est aussi de goûter aux fanfares, à la rue latine et aux musiques “impures” au sein de la fanfare “Los Amarillos”... sans oublier les facéties de Z Quartett et les audaces de Carpe Diem ou Court Circuit. Membre fondateur des ensembles “IBY6-Brass” et AdONF, Emmanuel Curt accompagne régulièrement aussi Katia et Marielle Labèque, Bertrand Chamayou, Jean Frédéric Neuburger, Maurice Bourgue, Thierry Escaich ou Emmanuel Pahud. Un percussionniste classique mais pas trop...