Alexandra Conunova

Révélée à l'attention internationale par sa victoire au prestigieux Concours international Joseph Joachim de Hanovre de 2012, lauréate des Concours Henri Marteau (2008), Ion Voicu (2009), Tibor Varga de Sion (2010) et George Enescu de Bucarest (2011), la jeune violoniste d'origine moldave Alexandra Conunova a aussi remporté, en 2015, le Prix Julius Bär récompensant le meilleur talent de l’Académie du Festival de Verbier. Elle s'est produite avec des orchestres de grand renom - Münchner Kammerorchester, Hofer Symphoniker, le NDR Radio Philharmonic, Orchestre d’Etat de la Bélarus, Norddeutsche Philarmonie de Rostok, Orchestre de l’Hermitage de Saint-Pétersbourg... -, sous la direction de chefs tels Gabor Takacs Nagy, Hannu Lintu, Patrick Strub ou Niklas Willen. Invitée en récital du Festival de Pâques d'Aix-en-Provence et des Variations Musicales de Tannay en Suisse, elle est premier violon du Conunova Quartet, avec lequel elle a récemment enregistré avec Heiner Schindler, première clarinette de la Staatskapelle de Berlin, un premier CD dédié à Brahms et Mozart. Ses prochains engagements la mèneront aux côtés du Mahler Chamber Orchestra, des Moscow Soloists de Yuri Bashmet, de la Camerata Bern, de la Sinfonietta de Lausanne ainsi qu'en tournée en Italie avec l’Orchestra Filarmonica Marchigiana. Alexandra Conunova a étudié avec Krzysztof Wegrzyn à l’Université de la Musique d’Hanovre. Elle a suivi parallèlement des master classes avec Igor Oistrakh, Mihaela Martin, Ivry Gitlis et Boris Kuschnir. Actuellement établie à Vevey en Suisse, elle joue un violon Santo Serafino de 1735 fabriqué à Venise et aimablement mis à sa disposition par la Deutsche Stiftung Musikleben.