Insertion professionnelle

Partenariat avec l’École de la Deuxième Chance

La Folle Journée s’engage via le Fonds de Dotation en faveur de l’insertion professionnelle des jeunes. Il renouvelle en 2017, et pour la quatrième année consécutive, son partenariat avec l’École de la Deuxième Chance de l’Estuaire de la Loire. Des projets sont ainsi proposés à une dizaine de stagiaires, s’intégrant dans leur cursus et leur permettant d’approfondir leur expérience du monde du travail et du milieu du spectacle vivant.

En 2014, une équipe incitait les commerçants nantais à diffuser des extraits musicaux issus de la programmation du festival lors du week-end d’ouverture de la billetterie. En 2015, une autre imaginait avec des apiculteurs locaux la distribution de bonbons au miel avant les concerts, pour éviter les quintes de toux ; en 2016, des stagiaires présentaient la nouvelle Application du festival aux spectateurs pendant l’évènement nantais. C'est pour les jeunes de l'E2C l’occasion d’acquérir de nouvelles compétences, afin de maximiser les chances de réussite de leur projet professionnel.




 

Chantiers de Plan Job

Chaque année, le Fonds de Dotation fait appel au dispositif Plan Job, piloté par Léo Lagrange Ouest, à l’occasion de La Folle Journée. Plusieurs dizaines de jeunes de 16 à 21 ans, issus des quartiers prioritaires de la Ville de Nantes, mènent pendant le temps festivalier des missions rémunérées de 2 h 30 dans les champs de la logistique et de l’accueil des publics, notamment des scolaires. Au-delà de l’aide à l’organisation du festival, il s’agit pour eux de découvrir la musique classique et de se confronter au milieu artistique professionnel.




 

Volontaires en Service Civique

Naturellement attaché à la question de l’intérêt général, le Fonds de Dotation accueille depuis quatre années des volontaires en Service civique dans le cadre de missions de médiation culturelle. Véritablement intégrés à l’équipe du festival, ces jeunes participent à la coordination des actions culturelles déployées autour de La Folle Journée, acquérant ainsi de nouvelles compétences et un réseau de contacts solide. Cette expérience est également l’occasion pour eux de préciser leur projet professionnel ou de s’accorder quelques mois pour s’engager volontairement en faveur de l’égal accès de toutes et tous à l’offre culturelle.